• ulc. mariec

Ce corps qui me parle


ceci est un article de blog de ulc-mariec.fr intitulé "ce corps qui nous parle". ce post est illustré par une femme aux cheveux long brun, à l'épaule dénudée.

Les petits maux du corps et les maladies sont des signaux très faciles à repérer pour nous aider dans notre cheminement.

Mon cheminement personnel et la formation en soin énergétique que j'ai suivi, m'a amené à veiller aux maux de mon corps. Et maintenant, je dirais que c'est devenu un automatisme.


Mon corps me parle à sa manière, par des petits maux qui par ailleurs, ont eux aussi leur signification.


Tel un GPS, il me donne les indications du lieu des noeuds énergétiques qu’il me faudrait dénouer, libérer.

  • Rhume,

  • Mal de gorge,

  • Maux de ventre,

  • Constipation,

  • Douleurs,

  • Bleu,

  • Coupure,

  • Rougeur,

  • Bouton,


En prêtant attention à lui, je m’écarte des douleurs ou maladies plus graves. Car des signaux ignorés trop longtemps, conduisent très souvent, si ce n’est pas toujours le cas, vers des maladies bien plus importantes, que l’on aurait pu éviter.

En veillant à l’énergie de mon corps énergétique régulièrement, en apprenant à me connaitre, en libérant mes peurs dès que je les identifie (par la Technique de libération par le feu), mon corps physique n’a pas besoin, tout du moins beaucoup moins souvent qu’il ne le faisait par le passé, de crier haut et fort par des maux :


« hé ho, il y a un problème de ce côté là !! »

Par exemple, quand je fais le constat d’un message de sa part, je rééquilibre la zone concernée, les méridiens qui sont en lien, etc.


Car chaque partie de notre corps : membres, articulations, organes, glandes est en corrélation avec une émotion, une blessure émotionnelle, un comportement ou attitude dont il nous faudrait se défaire.

Chaque zone du corps est en lien avec le soi et nos émotions: sa façon de se percevoir, de s’aimer, d’envisager sa vie, notre rapport à l’autre ou notre environnement, ce que nous vivons quotidiennement …


Par exemple:


- en lien avec nos émotions:

  • le foie avec la colère,

  • la vésicule biliaire avec une culpabilité profonde,

- en lien avec une attitude:

  • la vessie en rapport avec le fait (entre autre) de ne pas pouvoir se laisser aller,

  • l'intestin grêle qui démontre (entre autre) notre attitude à avoir une anticipation pessimiste sur une situation à venir.

S’il y a blessure, douleur ou maladie, cela exprime le fait qu’il y a par conséquent une blessure émotionnelle(ou attitude) quelle qu’elle soit. L’intensité de cette douleur ou de cette maladie est bien souvent aussi en correspondance avec l’intensité du blocage.


Un blocage énergétique qui traîne depuis longtemps et, qui n’est pas libéré, ou qui revient systématiquement dans un soin comme j’ai pu le constater, génère très souvent une maladie plus importante, voire très grave.


Il est toutefois nécessaire de bien comprendre qu’un maux n’est en aucun cas là pour nous punir, mais bien pour nous aider à évoluer, à progresser, à libérer ce qui doit l’être ; et que cela provienne de cette vie-ci ou passée.

Notre corps est un allié sur qui on peut compter, pour expérimenter la vie que nous sommes venus incarner.


 

Voici un texte canalisé des Guides à ce sujet:



" Chacun d’entre vous est doté de la capacité à communiquer, et pas seulement comme on vous a appris à le faire et cela de façon limitée.


Il vous faut dès à présent, apprendre à communiquer avec ce corps qui est de toute beauté.


Ce corps est bien plus qu’une enveloppe charnelle si vous vous arrêtez pour le regarder de plus prêt. Bien plus que de chair et d’os qu’il soit gros, fin ou affamé.


Nous employons en effet des mots forts afin de vous bousculer. Non pas pour vous maltraiter, il en sera toujours éloigné de notre comportement à votre égard, nos bien-aimés.


Nous disons simplement ici, que peu importe la forme de votre corps, il est un vrai communicant, et vous devez juste l’écouter.


L’écouter en prenant le temps de l’observer.


Observer ses réactions, ses guérisons, tout autant que ces maux qu’il vous adresse pour vous signaler vos difficultés par des zones localisées.


Vous êtes nombreux maintenant à savoir que chaque partie du corps, ou chaque maladie a une signification, mais prenez vous le temps de réfléchir à leurs répercussions.

Car bien plus qu’une maladie qui vient vous gêner pendant un temps, elle vous signale le chemin qui est le bon pour votre évolution.


Prenez un moment, observez chaque partie de votre corps et voyez tous les messages qu’il recèle par ses maux.

Munissez-vous d’un livre qui vous l’enseigne ou consultez des thérapeutes qui pourront vous aider dans votre guérison et vous conduire vers de plus beaux horizons.

Car une fois ces compréhensions, une fois ces libérations faites, nous vous le disons, vous ne serez que plus lumineux et rayonnants sur le chemin de votre évolution.


Nous vous aimons,

Vos parents du ciel. "



 

Je vous invite donc à prendre soin de vous, à vous observer, à communiquer avec votre corps et surtout, à vous libérer pour vivre pleinement votre vie.


Avec tout mon amour,

Marie-c